L’achat d’un terrain est un grand projet. Avant de prendre une décision qui vous engagera dans une longue aventure, prenez le temps de vérifier les points essentiels. Vous ferez face à plusieurs obstacles depuis l’emplacement à la signature du contrat de vente.

Par ailleurs, il est à préciser que trouver le terrain parfait n’est pas chose aisée. Il faudra faire le tour du propriétaire et passer chez le notaire. Plusieurs point sont à prendre en compte avant l’achat du terrain adéquat.

Est-ce un terrain constructible ?

acheter un terrain 1Il est primordial de connaître la situation du terrain car tous ne sont pas nécessairement destinés à construire. Pour ce faire, vous devez vous renseigner à la mairie. Seuls le plan d’occupation des sols et le plan local de l’urbanisme permettent de connaître si votre projet de construire est envisageable ou pas. Vous pouvez également vous renseigner sur le terrain situé sur une zone inondable afin de prévenir les risques naturels.

En outre, la viabilisation est aussi à prendre en compte. Il est important de savoir si le terrain est déjà ou peut être raccordé aux réseaux d’électricité, de tout-à-l’égout et d’eau courante. Afin de financer ces travaux, vous pourrez bénéficier du prêt à zéro ou de certaines aides dans les locales d’énergie.

L’environnement autour de votre terrain

Pour donner de la valeur à votre propriété, il est préférable qu’il se situe à proximité des commerces. Intéressez vous à l’environnement autour et interrogez-vous sur les environs. Est-ce qu’il y a déjà des maisons à côté ? Des commerces ? Des routes ou des champs ? Prenez la peine de rencontrer les voisins.

Comme évoqué antérieurement, à la mairie vous pourrez connaître l’état actuel de la parcelle ainsi que tous les projets de construction à proximité de votre terrain. Cette étape est importante pour vous aider à anticiper l’avenir de votre maison. Apprendre que des commerces de proximité doivent voir le jour autour de votre propriété est point positif pour votre projet.

Au ca où vous souhaitez acheter une maison toute faite sans vouloir vous lancer dans la gestion des travaux de constructions, rapprochez vous d’un promoteur qui commercialise un programme de maisons neuve.

Le bornage : des limites non garanties

Le titre de propriétaire garantit la possession du bien mais ne certifie pas les limites ou même la superficie réelle de votre terrain. Il comporte parfois des clauses de non garantie. Il en est de même pour les différentes mesures portées au cadastre qui sont juste à titre indicatif.

Pour établir avec certitude les dimensions exactes de votre propriété, un géomètre expert doit réaliser le bornage. Cette action permettra de définir juridiquement et matérialiser sur la parcelle limites. Une fois que le procès-verbal est rédigé, les intéressés signeront le document qui établit la surface de la parcelle en question. Le bornage sera ainsi opposable aux signataires et à leurs ayants-droit. Ces renseignements exactes vous permettront de ne pas enfreindre les règles d’urbanisme et de respecter ainsi les distances d’implantation vis-à-vis de la voirie.